Articles

LES FRAIS DE LA COVID-19

LES FRAIS DE LA COVID-19

S'il était assez facile de connaître l'impact financier pendant le confinement, maintenant que la plupart des entreprises sont ouvertes, comment peut-on calculer les coûts relatifs à la pandémie?

S'il aurait été facile de répondre que la baisse de ventes par rapport à l'année dernière est une bonne estimation, nous savons toutefois que c'est beaucoup plus que cela.

Qu'en est-il des frais de plexiglass, des frais de livraison que vous n'aviez pas auparavant, des frais de personnel liés aux mesures sanitaires, de l'impact de la baisse des heures d'affaires ou même du nombre limité de clients qui entrent dans votre magasin? C'est à ces sous-questions que nous tenterons de répondre en vous présentant notre analyse des coûts liés à la pandémie.

Les frais directs

D'abord, il faut prendre en compte les frais qui sont faciles à calculer puisque ce sont généralement des frais pour lesquels il y a eu une sortie de fonds :

  • Les frais de masque pour les clients sont des coûts importants. C'est pourquoi nous recommandons de facturer 2 $ pour un masque jetable qui est remis à un client qui a oublié le sien. Si plusieurs entreprises le donnent actuellement, après plusieurs mois, cela pourrait devenir des frais exorbitants.

  • Les frais d'achats de fournitures comme le désinfectant, les gants, les essuie-tout, les chiffons, les visières pour les employés, le ruban adhésif pour les X au sol, etc.

  • Les frais d'achats de matériel et d'installation comme les plexiglass, les affiches, les plastiques, le lavabo portatif, les serpentins pour la file d'attente, etc.

  • Les frais de livraison assumés par l'organisation

  • Les frais de déplacement extraordinaires

  • Les frais d'organisation des employés en télétravail (ex. : réseau, équipements, fournitures, etc.)

  • Les frais d'intérêts sur un emprunt ou marge de crédit

  • Les frais de sécurité si vous faites appel à des sous-traitants

  • Autres frais liés à la Covid-19 (ex. : repas, gratuités, dons, etc.)


Les heures directes

Ces frais prennent en compte les heures qui ont été attribuées à une tâche temporaire bien précise. Nous NE recommandons PAS de calculer ces heures pour des tâches qui peuvent être réalisées par des employés dans le cours normal de leur travail, mais davantage lorsqu'elles ont été planifiées en surplus :

  • Des heures allouées pour le nettoyage de fond en comble des lieux à cause de cas de virus

  • Des heures de réunions attribuables aux mesures sanitaires

  • Des heures de formation en mesures sanitaires

  • Des heures de préparation liées à la Covid-19 (ex. : rédaction d'affiches pour les clients ou employés, temps alloué pour faire des commandes de fournitures, temps de présence avec un fournisseur pour vérifier les installations, etc.)

  • Des heures pour un employé additionnel qui gère la file d'attente

  • Des heures pour faire des achats de matériel sanitaire

  • Autres heures

Le calcul est simple : il vous suffit de faire le Total des heures allouées X Votre salaire moyen ou de calculer tous les frais payés à chaque employé.

Les primes salariales

Il s'agit ici d'additionner tous les montants alloués en primes à vos employés dans le cadre de la pandémie. Actuellement, pour certaines organisations, il s'agit de montants substantiels, nous en convenons.

Le calcul est simple : La prime horaire X Nombre d'heures depuis la pandémie = SOMME DES PRIMES VERSÉES $$$

Limitation du nombre de clients et nettoyage constant

Plus difficile à évaluer, il est quand même possible d'estimer une perte des ventes liée au nombre restreint de clients ou les coûts financiers approximatifs d'avoir des tâches additionnelles liées aux mesures sanitaires. Moins de clients, donc moins de clients par employé. Plus de tâches de nettoyage pour chaque employé, donc moins de temps disponible pour accomplir leur préparation, ou leurs autres tâches opérationnelles. Tous sont d'accord pour dire que ces deux éléments ont un impact direct sur la PRODUCTIVITÉ DES EMPLOYÉS.

Malheureusement, peu d'entreprises calculent la productivité de leurs employés qui peut s'obtenir par un calcul assez simple : Les ventes de la semaine DIVISÉ PAR les Heures totales travaillées de la semaine. Si cela vous donne une valeur, disons par exemple 100 $, cela signifie que pour chaque heure travaillée d'un employé, vous obtenez 100 $ en ventes.

Pour calculer le coût de la limitation du nombre de clients et des mesures sanitaires, il est donc possible de comparer la productivité AVANT et PENDANT la Covid-19.

Prenons l'exemple où votre productivité actuelle est de 80 $ alors qu'elle était avant la Covid-19 de 100 $. La différence est donc de 20 $, ce qui signifie que pour chaque heure de travail, vous faites 20 $ de ventes en moins pour chaque employé. Combien de ventes auriez-vous fait s'il n'y avait pas eu la Covid-19? En calculant votre nombre d'heures de travail durant la semaine et le multipliant par la différence de productivité, cela vous donne une bonne estimation de pertes de ventes.

Exemple : 150 heures de travail x 20 $ de différence de productivité = 3 000 $.

Donc, il est possible de croire que si vous n'aviez pas eu à limiter le nombre de clients ou si vos employés avaient eu les mêmes tâches sans avoir à faire toutes ces mesures sanitaires, vous auriez été aussi productifs qu'auparavant, donc vous auriez fait autour de 3 000 $ de ventes en surplus.

Pour estimer votre coût : maintenant prenons l'hypothèse que votre salaire moyen est de 15$/heure et que vous avez eu des ventes de 12 000 $ pour votre semaine. En temps normal, avec une productivité de 100 $, vous auriez eu besoin de 120 heures (12 000 $ DIVISÉ par la productivité de 100 $ = 120 heures). Comme vous avez eu besoin de 150 heures de travail, votre coût réel est : 30 heures x 15 $/heure = 450 $.

Donc, il vous en coûte approximativement 450 $/semaine pour le nettoyage et la limitation du nombre de clients.


AUGMENTER OU NON SES PRIX DE VENTE

Bien malin celui qui peut répondre facilement à cette question. Cela dépend de tellement de facteurs. Vous connaissez mieux que quiconque l'impact de cette augmentation du prix de vente sur la réaction de vos clients et sur vos ventes. Le seul conseil que nous pouvons vous donner est celui-ci : profiter d'une situation pour augmenter indûment ses prix de vente n'a jamais été une solution gagnante et faire des ventes sans générer de profits, vous ne resterez pas longtemps en affaires.